Formateur au numérique ou Gentil Animateur ?

À l’heure de l’école numérique, les formateurs TICE du 1er degré sont exclus des discussions sur l’évolution du métier d’enseignant.

Formateur TICE

Le développement des TICE dans le Premier Degré dépend en grande partie de nous.
Au quotidien dans les classes, dans les écoles, dans les circonscriptions, nous explorons, adaptons, nous suscitons, nous motivons, nous formons, animons, accompagnons.

Plus nos missions de formateurs dans le 1er degré prennent de l’importance, moins nous sommes mentionnés dans les textes nationaux.
Et pourtant, depuis plus de vingt ans, nous développons au quotidien les TICE au sein de l’école.
Un vrai paradoxe quand le ministre déclare que le numérique est au coeur de la refondation !

Nous sommes exclus, de fait, des discussions actuelles sur l’évolution du métier d’enseignant. Quel sens faut-il donner à cette exclusion ?
La formation et l’accompagnement des collègues ne sont pas terminés. Leurs besoins grandissent.
La formation à distance ne résoudra pas tout toute seule !
Que va devenir l’accompagnement pédagogique du numérique au sein des classes et des écoles ?

Nous, formateurs de l’école numérique nous demandons :

1/ La pérennité de nos postes
Si nos missions se développent, nos postes dépendent de la volonté des DASEN. Il n’est pas rare que des collègues très investis voient leurs postes supprimés.

2/ Une lettre de mission nationale, proposée par le ministère, centrée sur le développement du numérique dans les écoles
Et pouvant être adaptée aux conditions locales au niveau des académies ou des départements.

3/ La prise en compte des compétences acquises avec la possibilité d’une VAE après un certain temps d’exercice.

4/ Le bénéfice de la NBI
Qui serait une reconnaissance de notre investissement important dans le développement de l’école numérique.

5/ Plus de temps pour l’accompagnement du terrain et moins d’administratif (tableaux de bords, enquêtes diverses etc)

6/ La prise en compte dans notre temps de travail d’au moins une partie du temps consacré à la veille technique et pédagogique et à l’autoformation.

Depuis… toujours, on oppose à nos demandes le fait que bientôt les enseignants seront tous autonomes avec le numérique.
Et pourtant plus le numérique se développe et plus nous sommes sollicités, dans les écoles, dans les circonscriptions et dans les académies.
Depuis plus de vingt ans, le numérique nous réserve de plus en plus de surprises et de nouveautés.

Collectif national des formateurs TICE, ATICE, ATUIC, MATICE, C TICE, EATICE etc

Merci @Phitassel pour la rédaction de cette synthèse des échanges sur la liste de diffusion nationale des Animateurs Tice.

TOP 10 des pages les plus visitées en 2013

Voici le top 10 des pages les pus visitées sur « Des Outils Pour La Classe » au cours de l’année 2013.

Acrostiche

Ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas nécessairement des meilleures pages du site. Le trafic que chacune d’elles génère est très fortement lié au type de ressources qu’elle propose. Ainsi une application web permettant aux élèves de s’exercer en ligne attirera plus de visiteurs qu’un outil permettant aux enseignants de générer des images à insérer dans des documents de classe.

Néanmoins ce classement peut permettre à un visiteur qui découvre le site de se faire rapidement une idée des outils qu’il pourra y trouver.

Inutile de vous faire attendre plus longtemps, passons au palmarès :

  1. Calcul Mental : Cet outil est conçu aussi bien pour les enseignants de cycles 2 et 3 que pour leurs élèves. Les enseignants peuvent rapidement générer des fiches de calcul mental à imprimer pour des séances d’entraînement ou d’évaluation. Les élèves peuvent s’exercer au calcul mental en ligne, en classe comme à la maison.
  2. Jeux Mathématiques : Cette page propose une vingtaine de jeux interactifs dont l’objectif est de travailler des compétences mathématiques.
  3. Jeux Lecture : Cette page est équivalente à la page précédente pour des compétences en maîtrise de la langue française.
  4. ORLF : Comme « Calcul Mental », cet outil est conçu aussi bien pour les enseignants de CE et de CM que pour leurs élèves. Les enseignants peuvent rapidement générer des fiches de grammaire, de conjugaison, de vocabulaire ou d’orthographe pour des séance d’entrainement ou d’évaluation. Les élèves peuvent s’exercer en ligne sur ces mêmes domaines en classe comme à la maison.
  5. Lecture de l’heure : Outre une série d’activités en ligne pour s’exercer à la lecture de l’heure, cette page renvoie également vers des outils permettant de générer des documents en lien avec l’apprentissage de cette notion (images d’horloge par exemple).
  6. Phonologie : Ici encore, cette application web offre aux enseignants la possibilité de générer des fiches d’exercices à imprimer. les élèves quant à eux peuvent s’exercer en ligne comme à la maison.  Trois types d’exercices sont proposés pour les différents sons étudiés au CP : J’entends/Je n’entends pas, Je compte le nombre de syllabes, Je trouve la place du son.
  7. Entraînement orthographique : Cette application web nécessite une inscription. Elle donne la possibilité aux enseignants de créer des listes de mots destinées à des élèves. Ces élèves peuvent ensuite s’entraîner en ligne, en classe comme à la maison, à l’écriture de leurs mots (une fois avec le modèle sous les yeux, une autre fois sans modèle).
  8. Souris : Il s’agit ici d’un jeu dont l’unique objectif est d’acquérir suffisamment d’aisance avec le déplacement de la souris. Ni clics droits, ni clics gauches mais une vingtaine de parcours de plus en plus tortueux à parcourir en guidant une coccinelle au moyen de la souris.
  9. Problèmes : Cet outil propose une bibliothèque de problèmes mathématiques de niveau cycle 3. Ces problèmes sont rangés selon la classification de G. Vergnaud. les élèves peuvent répondre en ligne mais les enseignants peuvent également choisir 4 problèmes pour générer une fiche d’exercice à imprimer qui peut servir de support à un défi « Problème » ou à une évaluation.
  10. Générateurs d’opérations : Cette page propose des générateurs de fiches d’exercices pour s’exercer aux quatre types d’opérations posées à l’école primaire (additions, soustractions, multiplications, divisions). L’application web permet de choisir le nombre d’opérations proposées sur chaque fiche, puis d’agir sur la difficulté de ces opérations (grandeur des opérandes, nombre d’opérandes, catégorie des opérandes).

Bien qu’ayant annoncé un top 10, je ne peux résister à l’envie d’ajouter une 11ème page. Celle-ci n’arrive pas à cette place dans le classement mais, de mon point de vue, c’est tout de même celle qui occupe la première place en terme de potentiel pédagogique. Pour ceux qui ne connaissent pas encore cet outil, je vous invite à aller faire un tour sur Numération-Opérations. Il s’agit d’une application web qui permet de manipuler en ligne les représentations des nombres les plus utilisées à l’école primaire. Cette manipulation peut être magistrale (vidéo-projecteur) ou individuelle (élève seul sur son PC) et elle a pour objectif d’aider l’élève à construire notre système de numération et à acquérir nos techniques opératoires.

Meilleurs Voeux