Le WIFI dans les écoles

Le 29 janvier 2015, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques. Vous pouvez retrouver le texte dans son intégralité sur le site de l’assemblée nationale : TEXTE ADOPTÉ n° 468.

Cette loi a été publiée au Journal officiel le mardi 10 février 2015.

Les écoles primaires sont plus particulièrement concernées par l’article 7 de cette loi :

Article 7

I. – Dans les établissements mentionnés au chapitre IV du titre II du livre III de la deuxième partie du code de la santé publique, l’installation d’un équipement terminal fixe équipé d’un accès sans fil à internet est interdite dans les espaces dédiés à l’accueil, au repos et aux activités des enfants de moins de trois ans.

II. – Dans les classes des écoles primaires, les accès sans fil des équipements mentionnés à l’article 184 de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement installés après la publication de la présente loi sont désactivés lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour les activités numériques pédagogiques.

III. – Dans les écoles primaires, toute nouvelle installation d’un réseau radioélectrique fait l’objet d’une information préalable du conseil d’école.

 

Les questions que je me pose à la lecture de cet article :

L’alinéa I interdit l’installation d’un terminal fixe équipé d’un accès sans fil.

Q : Qu’est-ce qu’un terminal fixe équipé d’un accès sans fil ?

R : S’agit-il de l’ordinateur fixe équipé pour accéder sans fil au réseau (en wifi) ? Pourquoi alors ne pas inclure les terminaux mobiles (ordinateurs portables, tablettes, smartphones,…).
S’agit-il de la borne wifi  qui propose un accès au réseau sans fil (mais cette borne a un accès filaire au réseau) ? S’il s’agit de la borne wifi, est-il alors possible d’utiliser le wifi qui parvient malgré tout jusque dans la classe ?
Ou, finalement, s’agit-il des deux ?
Remarque : Néanmoins, le critère des enfants moins de trois ans qui termine cet alinéa exclut nombre de classes maternelles du champ d’application de cette interdiction.

Interdit

L’alinéa II quant à lui impose l’interruption des accès sans fil pour certains équipements dès lors que ceux-ci ne sont plus nécessaires pour les activités de la classe.

Q : Que sont ces équipements sans fil ?
R : Selon l’article 184 de la loi du 12 juillet 2010, il s’agit des appareils de téléphonie mobile… Mais quels sont les appareils visés par cet article ? S’agit-il des appareils utilisant des ondes GSM, GPRS, EDGE ? Le wifi doit-il être ajouté à la liste ? S’agit-il des appareils qui émettent ces ondes ?

on-off_plain

L’alinéa III, enfin, impose à une école qui voudrait s’équiper de téléphones sans fil (réseau radioélectrique non ?) ou d’un réseau wifi d’en informer le conseil d’école. En revanche, d’autres choix technologiques qui ne feraient pas appel aux ondes électromagnétiques ne seraient pas concernés (CPL, …).

Anonymous-reunion-1

Conclusion :

Le plus simple serait de passer tous les équipements informatiques en filaire, d’arrêter son téléphone portable à l’entrée de l’école et même de repasser au téléphone filaire mais nous sommes au XXIème siècle alors ce serait tout de même mieux d’exploiter le potentiel pédagogique des technologies d’aujourd’hui tout en respectant la santé des élèves et la loi.

Ici ou là, j’entends et je lis beaucoup d’interprétations de ce texte. Je suis souvent questionné à ce sujet. Alors n’hésitez pas à réagir à cet article, cela m’ (nous) aidera certainement à mieux comprendre cette réglementation sur l’usage des réseaux radioélectriques dans les écoles.

 

Source images : http://openclipart.org

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Le WIFI dans les écoles

  1. Isac dit :

    J’avais lu aussi qu’il faudrait programmer, sur les boxes wifi, les créneaux horaires pendant lesquels les élèves pourraient y avoir accès.

    Je fais utiliser fréquemment deux tablettes en classe, mais je n’ai pas d’horaires précis ! C’est selon la matière enseignée, selon l’avancement dans une leçon, selon plein d’autres critères… Je me vois mal planifier 1/2 heure par jour d’utilisation de ces outils…

  2. micetf dit :

    Dans le texte de loi, je ne lis rien qui impose des créneaux horaires pour l’activation de la box.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heads up! You are attempting to upload an invalid image. If saved, this image will not display with your comment.